Pilotes Memories

Petit devoir de mémoire pour tous ces pilotes, nos copains disparus. Cliquez sur le logo 

Derniers Albums

- AMPL  Motocross à Dürler

- Les 4 Heures de Liège plus Rac Trophy à Mettet

- SUPERMOTO à Bilstain

L'Avenir

- Bikers Classics à Francorchamps du 03 au 05 juillet 

- Open Trophy à Chimay les 25 et 26 juillet


Le championnat de Belgique de Supermoto a enfin débuté ce 28 juin sur le circuit de Bilstain. Une assistance nombreuse installée tout autour de ce très beau tracé ombragé particulièrement adapté à la pratique du Supermoto. Intégré au championnat belge, la BENECUP réunissait pilotes belges et hollandais dans la même catégorie Inters. Au programme également et sous la dénomination UB40, des manches réservées aux pilotes allemands. L’homme fort du w-e a été incontestablement le supermotard autrichien Lukas Höllbacher puisqu’il s’impose en Inters BENECUP comme dans la superfinale. Il devance le Batticien Kévin Vieillevoye (vainqueur tout de même de ce 10ème Belgian Master Supermoto) au terme de l’ultime course du jour tandis que le germanique André Plogman montera sur la 3ème marche du podium. Marqué pas de chance pour Gérald Delépine, 2 x champion du monde de la discipline qui abandonnera dans la dernière joute à cause d’une crevaison. Cette épreuve était bien international puisqu'on dénombrait parmi les pilotes, 7 nationalités différentes. 

Lukas Höllbacher s'est montré imbattable sur le circuit du pays de Herve en Superfinale

Sur ses terres Kevin Vieillevoye monte sur la seconde marche du podium en Superfinale mais remporte le Belgian Masters

Les motos anciennes, dites « Classics » connaissent un engouement qui ne cesse de croitre depuis pas mal d’années. Que ce soit à Chimay, Gedinne ou ici sur le circuit de Francorchamps, l’assistance ferait pâlir d’envie tout organisateurs de courses modernes. Né il y a une bonne dizaine d’années déjà, ce rendez-vous incontournable rassemble à chaque fois des milliers de passionnés nostalgiques.

Cette édition 2015 verra le retour des petites cylindrées et un Lifestyle dédié aux machines « Café Racer » suscitera également la curiosité. Bourse d’échanges, village commercial, concert Rock, Expo en tout genre, rencontres avec des champions, agrémenteront ces 3 journées de folie et le coup d'envoi des 4 heures de course sera donné le samedi à 20h00.

En plus des 80 équipages qui participeront aux 4 tours d’horloge, environ 500 pilotes se sont inscrits en runs libres. Bref, ca va tourner sans discontinuer sur le circuit fagnard qui espérons le, s'inondera …………de soleil !!!

Riders for Health gère et maintien des véhicules utilisés pour livrer des soins médicaux cruciales aux communautés rurales en Afrique. L'association entraîne des professionnels médicaux à rouler en moto et a conduire des véhicules sans risques à travers des terrains rugueux. Elle enseigne aussi comment effectuer des entretiens élémentaires journaliers et des mécaniciens qualifiés entretiennent les véhicules une fois par mois pour éviter des pannes.

RFH sera présent aux Bikers Classic à Francorchamps du 03 au 05 juillet. Ils proposeront aux motards de déposer leurs effets dans un vestiaire pour la somme de 3 euros. C'est tout de même beaucoup plus agréable de se promener dans l'enceinte du circuit sans devoir " trimballer " tout son équipement. L'argent récolté financera en partie les actions menées par la communauté Riders for Health. La suite de l'article : ICI

À 18 ans, 8 mois et 4 jours, Le pilote Turque Toprak Razgatlioglu a remporté le Championnat d’Europe FIM Superstock 600 en finissant troisième de la sixième course de la saison à Misano. Un résultat qui lui a permis de décrocher un titre amplement mérité à deux courses de la fin du championnat.

Engagé à plein temps par Puccetti Racing Kawasaki, le team de Kenan Sofuoglu ( 3x champion du monde Supersport ), Razgatlioglu domine sans partage et remporte les deux premières courses de l’année au MotorLand Aragón avant de s’imposer à Assen, Imola et Portimao. Il arrivait ainsi à Misano sur une série de six victoires consécutives, en comptant celle de Magny-Cours en 2014, mais surtout avec une très sérieuse opportunité de mettre la main sur le titre de Champion d’Europe.

Premier pilote à dominer aussi clairement le Championnat d’Europe FIM Superstock 600, Razgatlioglu réserve-t-il d’autres surprises à ses fans en Turquie et à travers le monde ? Seul le temps nous le dira. Le talent, lui, est déjà bien là, tout comme une ferme détermination à réussir. Par contre, notre compatriote Gauthier Duwelz a du mettre un terme à sa saison dans cette même catégorie par manque de moyens financiers. Source : WSBK - Photos : Internet

A 42 ans, le britannique John Mc Guinness ( photo ) a remporté ce TT 2015, traditionnelle course sur routes disputée chaque année en juin sur la petite île de Man, perdue en mer d'Irlande. Aussi réputée que dangereuse, Big John a inscrit sur sa tablette personnelle une 23ème victoire au Tourist Trophy dont 7 en catégorie Seniors. 6 boucles de 60 km environ soit la distance qui sépare Torgny, le village le plus méridional de Belgique à Ostende. 364 km "avalé " en 1 heure et 9 minutes. Né en 1907, le TT a déjà emporté dans son paradis plus de 240 âmes. Cette année encore, le pilote français Franck Petricola a trouvé la mort pendant les essais. Une course de pure folie ancrée dans une tradition centenaire ou la passion reste plus forte encore que la raison.  Photo : Internet

3ème victoire consécutive en motocross MxGP pour Romain Febvre à Teutschenthal en cette journée du solstice d'été. Le pilote Francais vit actuellement sur un nuage et domine de la tête et des épaules le championnat du monde de la discipline. Selon l’adage qui veut que " le malheur des uns fait le bonheur des autres", le double vainqueur du Superbiker de Mettet a profité de l’absence de Max Nagl, blessé et d’un Tony Cairoli qui essaye de limiter les dégats suite à sa blessure survenue en Italie, pour prendre en même temps que sa victoire sur le sol allemend, la plaque rouge de leader au classement provisoire MxGP.

En tout cas, depuis ces débuts chez les amateurs en championnat de France ou au sein de la fédération luxembourgeoise de motocross ( AMPL ), les progrès de Romain ont été, on ne peu plus ............fulgurants !! Photo : Internet

Cette édition 2015 des 4 heures de Liège Classics organisée par le Rac Juniors a vu émerger comme l’année dernière, le  team Force  56 et ses 2 pilotes, Richard Hubin et Grégory Fastré. Présenté comme les grands favoris, ils se sont imposés dans les deux courses. Pourtant, le dimanche, à quelques minutes du départ, le démarreur de leur Suzuki refuse tout service. Pousser par son mécano, Richard Hubin qui entame cette seconde  épreuve de 2 heures partira en fond de grille et sa remontée pour prendre la tête de la course sera de courte durée tant sa domination est forte. Stéphane Mertens quelque peu en délicatesse avec sa machine aura plus de mal à trouver les bonnes sensations. Le drapeau à damiers saluera donc une nouvelle victoire de ce duo, ex champion du monde d’endurance. Mertens associé au britannique Bracher termine tout de même second tandis que sur la troisième marche du podium s’installeront tout sourire, l’équipage français composé du duo Sénéchal - Frerad. 

En Superbike, dans le cadre du Rac Trophy, la première manche aura tenu en haleine les spectateurs grâce au mano à mano entre Vincent Lombois et Sébastien Legrelle, associé dans le même team BMW Herpigny.  Dans des conditions propices à l'émulation et au surpassement de soi dans un contexte de double adversitéLombois s’imposera pour quelques jantes d’avance. La seconde joute sera disputée dans une ambiance ou le vent et le crachin se sont invités. 5 pilotes s’échapperont du reste de la meute et après plusieurs coude à coude, c’est finalement Eric Van Baele au guidon de sa Yamaha R1 (Team Campus Francorchamps)qui terminera en tête.  Sur l’ensemble des 2 manches, Seb Legrelle remporte donc ce Rac Trophy 2015 en SBK.

Grégory et Richard, heureux après leur victoire à Mettet

Comme l’an passé, le club de Dürler avait décidé d’organiser son motocross en semi nocturne. 1er départ à 15h00 sous un ciel plutôt gris et un vent frisquet tandis que la dernière manche réservée aux Inters était programmée aux alentours de minuit sous les lueurs des nombreux projecteurs loués pour l’occasion. Yohan Hella : « C’est assez fun de rouler une fois par an dans cette ambiance particulière. L’an passé certaines portions étaient assez délicates car la visibilité n’était pas optimum. Pour cette édition, j’ai l’impression qu’il y a plus de spots donc c’est une amélioration … » Malheureusement notre ami Yohan n’aura pas l’occasion de tester la piste en version nocturne car, victime d’une lourde chute dans la 1ère manche, le pilote de Boncelles sera évacué avec une fracture du talon droit et le voilà donc out pour un petit bout de temps. Frédéric Weigert quand à lui faisait son retour parmi les élites de la fédération, 3 jours seulement après une nouvelle opération de sa main meurtrie. Tous les résultats visibles sur mxmag.be ou sur le site de l’AMPL

 

 La saison belge de la BeNeCup Supermoto devait débuter à Valkenswaard aux Pays-Bas. Un manque de finance est à la base de l'annulation de cette épreuve d'ouverture prévue le 6 avril. Le président du club, Marcel van Drunen:  « des revenus de sponsoring en régression et l'impossibilité de trouver des autres ressources financières nous ont obligé à prendre cette décision. Nous avons encore essayé de sauver l'épreuve mais sans succès ». Il y a peu, on apprenait le désistement pour l’épreuve de Saive par manque d’inscription. Joël Robert, cheville ouvrière du Supermot de Florennes est hospitalisé et du coup, les courses programmée les 13 et 14 juin sur la base militaire passent elles aussi à la trappe. «Nous travaillons constamment sur le Supermoto depuis deux à trois mois, je m’occupe des formalités administratives, lui du sportif, explique Josiane, l’épouse de Joël Robert. "Lui et moi, nous sommes complémentaires. Malheureusement, ses problèmes de santé font que nous devons renoncer".Dès lors, les supermotards devront se satisfaire, en Belgique, des courses à Bilstain (28 juin), Francorchamps (6 septembre), Battice (19 septembre) et bien sûr Mettet, les 9, 10 et 11 octobre. Notre Supermoto avait besoin d’un souffle nouveau mais il débute dans l’asphyxie. Patience donc mais surtout, bonne guérison à notre sextuple champion du monde de motocross ...

Nos Supermotards devront attendre le 28 juin pour batailler sur le circuit de Bilstain.

Il y a un début à tout ce que nous connaissons et même les plus beaux rêves ont commencé par un simple souhait. C’est ce qu’on voulu quelques passionnés de motocross qui en 1967 organisait à Cherain ce qui amorcera le début d’une longue histoire sportive.

Ce 14 juin 2015 célébrait le 49ème anniversaire du club. Que nous réserve le comité pour son demi-siècle d’existence ?

Cette année, le circuit  a été rallongé d’une boucle afin d’aborder une côte assez raide plus facilement. En Catégorie Expert, c’est Laurent Brevers, un ancien ténor de l’AMPL et qui sous licence journalière s’imposera dans les deux débats devant Patrick Debroux, 2 fois second. Tout le monde aura remarqué l’aisance et la dextérité avec laquelle le papa de Ludovic manipule encore sa moto. 1ère victoire de la saison en Inter pour l’Arlonnais Johnny Magen qui remporte la 1ère manche. Victime d’une chute lors de la seconde joute, il laissera filer vers le drapeau à damiers Jordan Hébette qui s’affirme plus que jamais comme un prétendant au titre. Ce samedi 23 mai, c'est le club de Dürler qui organisera son motocross qui, comme l'an passé débutera dans la lumière du jour pour terminer sous celle des projecteurs.

Johnny Magen à signé sa 1ère victoire à Cherain

Le motocross de Winville amorce le début du véritable championnat AMPL. Yohan Hella tentera de confirmer ses bons résultats en Inter puisqu'il a remporté les premiers lauriers obtenu lors de la joute printanière. Ce circuit naturel et vallonné  est fort rocailleux et la poussière relativement contenue sur certains endroits du tracé, devenait vite envahissante sur d’autres portions. Un petit arrosage pendant la pause aurait fait du bien …

Karl Van Gelder est un jeune pilote du club décédé accidentellement en 2010 . Depuis sa disparition, un trophée porte son nom et récompense les pilotes de Winville en fonction de leurs meilleurs résultats.

Patrick Debroux réalise un nouveau doublé chez les Experts tandis que dans la catégorie reine, Dorian Deville et Jordan Hébette se partage les victoires du jour. A noter, les absences de Frédéric Weigert et de Steve Piret toujours contraints au repos pour cause de blessure. Le jeudi 14 mai, c’est le club de Cherain qui accueillera l’AMPL circus pour la 59ème fois de son histoire.

C’est sur un terrain spectaculaire et parfaitement préparé que le club de Bertrix accueillait ce 26 avril les pilotes AMPL. Une réfection de plusieurs semaines de travail nécessaire pour aplanir et préparer le tracé de ce magnifique circuit naturel qui attend désespérément de devenir permanent. Les quelques averses tombées le samedi ont été les bienvenues pour humidifier le site et les orages annoncés pour la journée de compétitions ont épargnés Bertrix et ses alentours. Blessé lors du motocross de Haversin, Frédéric Weigert, le meilleur pilote de la fédération ne s’est pas aligné derrière la barre réservée aux Inters et c’est Steve Piret qui s’est montré le plus fort ce dimanche en s’adjugeant les 2 débats.

Jordan Hébette réalise le Holeshot en 2ème manche et creusait l’écart sur ses poursuivants. Steve Piret, second, parvenait à force de patience à revenir sur la moto N° 13. Le pilote d'Havelange était très rapide mais à 2 tours de l'arrivée une petite chute annihilera pour lui toute chance de victoire. Résultats complets à voir sur mxmag.be ou sur le site de l’AMPL. On passera la frontière ce 01 mai, jour férié pour une nouvelle journée de courses sur le circuit Luxembourgeois de Bockholtz.

En 2013 je m’étais inscrit pour une journée de roulage organisé par Cap Moto sur le circuit des Ecuyers de Beuvardes, situé pas très loin de Château Thierry ou naissait en 1621, Jean de la Fontaine. Je découvrais les lieux et d’emblée, était conquit par les diverses courbes qui se succèdent tout le long des 3.500 mètres que compte cet agréable tracé. Seul le virage à droite au bout de la ligne de départ se négocie à vitesse  plus ou moins élevée en fonction de son niveau de pilotage. La suite est un savant mélange de différentes courbes dont une parabole qui tourne à n’en plus finir. Cap Moto organise pour tous les motards, des balades d’une journée, des w-e sur le thème de la découverte, de beaux voyages en Europe et même au-delà mais aussi des stages de formation. Le circuit de Beuvardes est devenu « une classique » du calendrier de l’organisateur puisqu’il s’y rend 2 fois chaque année, en avril et au mois d’août.

L’an passé je rejoignais l’équipe Cap Moto mais troquait ma 600 CBR contre mon reflex numérique afin d’immortaliser en bord de piste les prises d’angle des stagiaires préalablement inscris. La matinée a été consacrée à l’apprentissage, à l’écoute des conseils. La seconde partie de la journée a permis de mettre tout cela en pratique sous les yeux avisés des instructeurs en utilisant l'entièreté du circuit. Séduit par la formule, nous avons donc remis le couvert cette année et pas seulement ceux de l’hôtel campanile qui nous accueillait dès le dimanche, la journée piste étant prévue le lendemain. Nous désirions du soleil et il s'est montré généreux tout le w-e. Une quarantaine de motards ont participé à cette journée. Merci pour les innombrables compliments par rapport à la qualité de mes photos. Allons nous renouveler cette sympathique collaboration en 2016 ?. La réponse est oui !!!