Pilotes Memories

Petit devoir de mémoire pour tous ces pilotes, nos copains disparus. Cliquez sur le logo 

Derniers Albums

- Stage à Beuvardes avec Cap Moto

- AMPL Motocross à Bertrix

- AMPL Motocross à Winville

- AMPL Motocross à Cherain

L'Avenir

- AMPL  Motocross à Dürler le samedi 23 mai

- Les 4 Heures de Liège plus Rac Trophy à Mettet les 30 et 31 mai

- Bikers Classics à Francorchamps du 03 au 05 juillet 


 La saison belge de la BeNeCup Supermoto devait débuter à Valkenswaard aux Pays-Bas. Un manque de finance est à la base de l'annulation de cette épreuve d'ouverture prévue le 6 avril. Le président du club, Marcel van Drunen:  « des revenus de sponsoring en régression et l'impossibilité de trouver des autres ressources financières nous ont obligé à prendre cette décision. Nous avons encore essayé de sauver l'épreuve mais sans succès ». Il y a peu, on apprenait le désistement pour l’épreuve de Saive par manque d’inscription. Joël Robert, cheville ouvrière du Supermot de Florennes est hospitalisé et du coup, les courses programmée les 13 et 14 juin sur la base militaire passent elles aussi à la trappe. «Nous travaillons constamment sur le Supermoto depuis deux à trois mois, je m’occupe des formalités administratives, lui du sportif, explique Josiane, l’épouse de Joël Robert. "Lui et moi, nous sommes complémentaires. Malheureusement, ses problèmes de santé font que nous devons renoncer".Dès lors, les supermotards devront se satisfaire, en Belgique, des courses à Bilstain (28 juin), Francorchamps (6 septembre), Battice (19 septembre) et bien sûr Mettet, les 9, 10 et 11 octobre. Notre Supermoto avait besoin d’un souffle nouveau mais il débute dans l’asphyxie. Patience donc mais surtout, bonne guérison à notre sextuple champion du monde de motocross ...

Nos Supermotards devront attendre le 28 juin pour batailler sur le circuit de Bilstain.

Il y a un début à tout ce que nous connaissons et même les plus beaux rêves ont commencé par un simple souhait. C’est ce qu’on voulu quelques passionnés de motocross qui en 1967 organisait à Cherain ce qui amorcera le début d’une longue histoire sportive.

Ce 14 juin 2015 célébrait le 49ème anniversaire du club. Que nous réserve le comité pour son demi-siècle d’existence ?

Cette année, le circuit  a été rallongé d’une boucle afin d’aborder une côte assez raide plus facilement. En Catégorie Expert, c’est Laurent Brevers, un ancien ténor de l’AMPL et qui sous licence journalière s’imposera dans les deux débats devant Patrick Debroux, 2 fois second. Tout le monde aura remarqué l’aisance et la dextérité avec laquelle le papa de Ludovic manipule encore sa moto. 1ère victoire de la saison en Inter pour l’Arlonnais Johnny Magen qui remporte la 1ère manche. Victime d’une chute lors de la seconde joute, il laissera filer vers le drapeau à damiers Jordan Hébette qui s’affirme plus que jamais comme un prétendant au titre. Ce samedi 23 mai, c'est le club de Dürler qui organisera son motocross qui, comme l'an passé débutera dans la lumière du jour pour terminer sous celle des projecteurs.

Johnny Magen à signé sa 1ère victoire à Cherain

Le motocross de Winville amorce le début du véritable championnat AMPL. Yohan Hella tentera de confirmer ses bons résultats en Inter puisqu'il a remporté les premiers lauriers obtenu lors de la joute printanière. Ce circuit naturel et vallonné  est fort rocailleux et la poussière relativement contenue sur certains endroits du tracé, devenait vite envahissante sur d’autres portions. Un petit arrosage pendant la pause aurait fait du bien …

Karl Van Gelder est un jeune pilote du club décédé accidentellement en 2010 . Depuis sa disparition, un trophée porte son nom et récompense les pilotes de Winville en fonction de leurs meilleurs résultats.

Patrick Debroux réalise un nouveau doublé chez les Experts tandis que dans la catégorie reine, Dorian Deville et Jordan Hébette se partage les victoires du jour. A noter, les absences de Frédéric Weigert et de Steve Piret toujours contraints au repos pour cause de blessure. Le jeudi 14 mai, c’est le club de Cherain qui accueillera l’AMPL circus pour la 59ème fois de son histoire.

L'ancien pilote britannique Geoff Duke, sextuple champion du monde et six fois vainqueur du Tourist Trophy (TT) sur l'Île de Man, s'est éteint vendredi 1er mai à l'âge de 92 ans. "The Duke" possédait l'un des plus beaux palmarès en championnat du monde motos avec notamment quatre titres en 500cc et deux couronnes en 350cc. Il remporta un total de 33 victoires en Grands Prix.

C’est sur un terrain spectaculaire et parfaitement préparé que le club de Bertrix accueillait ce 26 avril les pilotes AMPL. Une réfection de plusieurs semaines de travail nécessaire pour aplanir et préparer le tracé de ce magnifique circuit naturel qui attend désespérément de devenir permanent. Les quelques averses tombées le samedi ont été les bienvenues pour humidifier le site et les orages annoncés pour la journée de compétitions ont épargnés Bertrix et ses alentours. Blessé lors du motocross de Haversin, Frédéric Weigert, le meilleur pilote de la fédération ne s’est pas aligné derrière la barre réservée aux Inters et c’est Steve Piret qui s’est montré le plus fort ce dimanche en s’adjugeant les 2 débats.

Jordan Hébette réalise le Holeshot en 2ème manche et creusait l’écart sur ses poursuivants. Steve Piret, second, parvenait à force de patience à revenir sur la moto N° 13. Le pilote d'Havelange était très rapide mais à 2 tours de l'arrivée une petite chute annihilera pour lui toute chance de victoire. Résultats complets à voir sur mxmag.be ou sur le site de l’AMPL. On passera la frontière ce 01 mai, jour férié pour une nouvelle journée de courses sur le circuit Luxembourgeois de Bockholtz.

En 2013 je m’étais inscrit pour une journée de roulage organisé par Cap Moto sur le circuit des Ecuyers de Beuvardes, situé pas très loin de Château Thierry ou naissait en 1621, Jean de la Fontaine. Je découvrais les lieux et d’emblée, était conquit par les diverses courbes qui se succèdent tout le long des 3.500 mètres que compte cet agréable tracé. Seul le virage à droite au bout de la ligne de départ se négocie à vitesse  plus ou moins élevée en fonction de son niveau de pilotage. La suite est un savant mélange de différentes courbes dont une parabole qui tourne à n’en plus finir. Cap Moto organise pour tous les motards, des balades d’une journée, des w-e sur le thème de la découverte, de beaux voyages en Europe et même au-delà mais aussi des stages de formation. Le circuit de Beuvardes est devenu « une classique » du calendrier de l’organisateur puisqu’il s’y rend 2 fois chaque année, en avril et au mois d’août.

L’an passé je rejoignais l’équipe Cap Moto mais troquait ma 600 CBR contre mon reflex numérique afin d’immortaliser en bord de piste les prises d’angle des stagiaires préalablement inscris. La matinée a été consacrée à l’apprentissage, à l’écoute des conseils. La seconde partie de la journée a permis de mettre tout cela en pratique sous les yeux avisés des instructeurs en utilisant l'entièreté du circuit. Séduit par la formule, nous avons donc remis le couvert cette année et pas seulement ceux de l’hôtel campanile qui nous accueillait dès le dimanche, la journée piste étant prévue le lendemain. Nous désirions du soleil et il s'est montré généreux tout le w-e. Une quarantaine de motards ont participé à cette journée. Merci pour les innombrables compliments par rapport à la qualité de mes photos. Allons nous renouveler cette sympathique collaboration en 2016 ?. La réponse est oui !!! 

Riders for Health gère et maintien des véhicules utilisés pour livrer des soins médicaux cruciales aux communautés rurales en Afrique. L'association entraîne des professionnels médicaux à rouler en moto et a conduire des véhicules sans risques à travers des terrains rugueux. Elle enseigne aussi comment effectuer des entretiens élémentaires journaliers et des mécaniciens qualifiés entretiennent les véhicules une fois par mois pour éviter des pannes.

RFH sera présent aux Bikers Classic à Francorchamps du 03 au 05 juillet. Ils proposeront aux motards de déposer leurs effets dans un vestiaire pour la somme de 3 euros. C'est tout de même beaucoup plus agréable de se promener dans l'enceinte du circuit sans devoir " trimballer " tout son équipement. L'argent récolté financera en partie les actions menées par la communauté Riders for Health. La suite de l'article : ICI

Cette 38ème édition des 24 heures du Mans disputée les 18 et 19 avril dernier aura vu  une nouvelle victoire de la Suzuki du SERT après de multiples rebondissements, chose courante pour un épreuve aussi longue. Le premier étonnement viendra de la Honda officielle n°111 qui sera capable de parcourir 7 tours de plus par rapport aux autres machines avant de ravitailler. Coup de théâtre après une heure et demie de course, la gamelle assez incompréhensible de Fabien Foret au guidon de la Kawasaki du team SRC. Bien endommagée, elle restera immobilisée longtemps dans son box avant de repartir. Ce sera pour elle et ses pilotes, une longue séance de rattrapage  qui durera toute la nuit avec des efforts récompensés par une seconde place  au terme de l’épreuve. Favorite à la victoire également, La Honda 111 peu gourmande en carburant et chapeautée par le belge Steven Casaer connaitra des ennuis successifs dont le remplacement par trois fois de son embrayage avant d’abandonner définitivement le dimanche matin. Le drapeau à damier s’abattra donc le dimanche sur le coup de 15h00 saluant la victoire de la Suzuki officiel N° 30 du SERT pilotée par Vincent Philippe , Anthony Delhalle et Etienne Masson. Sur la troisième marche du podium, s’installeront le trio Saiger – Stamm – Suter ( Kawasaki Team Bolliger Switzerland ).

Côté belge, Grégory Fastré ( Team April Moto ), notre meilleur représentant et champion Superstock en 2014 fini la course à la 10 ème place tandis que Olivier de Poorter ( Team 3art Yam’Avenue ) sera contraint à l’abandon. Classement final    ( Photos : Internet )

Comme en 2014, l’ouverture du championnat de Belgique de vitesse est retourné sur le circuit de Croix-en-Ternois dans le nord de la France. Cette manifestation est organisée par le club d'Ostende. Grande nouveauté cette année, la naissance de la BeNeCup, réunissant des pilotes belges et hollandais. Le championnat compte une dizaine de week-end dont la moitié sur le sol batave. La BeNeCup se déroulera dans les classes Supersport Inter, Superbike Inter et side-cars. Lors de ces courses, les licenciés FMB obtiendront également des points pour le Championnat de Belgique et les participants de tous les pays récolteront également  de précieuses unités pour l’ONK (Championnat Néerlandais Open). Les paddoks affichaient complets et tout ce petit monde s'est installé le vendredi dans une ambiance "vin rosé bien frais et BBQ". Changement de décor pour les essais du lendemain samedi puisque la pluie et la fraîcheur s'étaient invitée au petit matin. Les éclaircies de l'après-midi n'auront pas suffit a réchauffer l'atmosphère restée froide, le vent aidant. Les courses du dimanche se sont disputées à un rythme effréné interrompu par quelques drapeaux rouges. La journée a été inondée de soleil mais Borée, la personnification du vent du nord avait décidé de jouer les prolongations. Les résultats des nombreuses courses ( 10 catégories ) seront consultable sur le site de la FMB. 

Belle prestation de Stéphane Mertens en  ce premier week-end d'avril lors de la course d'ouverture de l’European Classic Series sur le mythique circuit du Castellet. Après une bagarre fratricide jusque dans les derniers tours, l’équipage Hugh BRASHER - Stéphane MERTENS - Ian SIMPSON (Sweatshop Phase One) termine à la deuxième place derrière le duo belge composé de Richard HUBIN et Gregory FASTRE (Team Force) qui rappelons le avait remporté le titre en 2014. La troisième place revenant au tandem Le Gaudu - Eric Mizera (Armor Classic Bike). Bravo pour ce podium de 7 pilotes à 43% belge. Les deux font la paire et c'est sans aucun chauvinisme que l'on peut secrètement avouer que nos deux compatriotes s'inscrivent comme les grands favoris à la victoire finale de cette nouvelle édition de l'ECS. ( Photo : Jonathan Godin )

Une fois n’est pas coutume, l'Autoworld, le musée de l’automobile sur le site du cinquantenaire à Bruxelles se transforme exceptionnellement  durant les vacances de Pâques en un Motoworld  avec une exposition entièrement consacrée aux motos. L'organisateur annonce un soixantaine de machines mais détrompez vous, j'en ai compté le double. La plupart des modèles parmi les plus belles motos de légende seront mises en lumière sur la mezzanine du 1er étage du musée. Ne serait ce que pour la magnifique collection de véhicules sur 4 roues, l'Autoworld vaut le déplacement. Si on y ajoute en plus une belle collection de motos, le plaisir est multiplié par 2, 4 ou 6 en fonction du nombre de cylindres que l'on comptera sur chacune des divas. Un magnifique atelier FN a été recréé et vous replonge en un seul coup d'oeil dans les belles années du constructeur belge. L'exposition vous était accessible jusqu'au 19 avril ...

Le passage à l’heure d’été n’avait que le nom car le mauvais temps s'était invité pour le second rendez-vous du championnat AMPL sur le circuit de Honville. Fraicheur et pluie ont accompagnés pilotes et spectateurs tout au long de la journée, les conditions devenant même tempétueuses dans l’après-midi. Ce circuit caillouteux à bien supporté les intempéries mais au fil des heures s’est transformé en bourbier rendant les pilotes méconnaissables. Une tâche ardue pour les courageux commissaires de piste qui, à l’image d’un commandant de bord ont dû abandonner le navire en dernier. Comme certains pilotes, J’avoue ne pas être resté jusque la fin du spectacle mais un album de 280 images servira à immortaliser une partie de cette journée.

Mon matériel photos est performant mais il a un gros défaut, il ne sait pas nager …LOL !! Chez les Inters, Frédéric Weigert fidèle à lui-même remporte l’unique manche du jour, la seconde étant annulée à cause du temps. Décision identique pour la catégorie des Nationaux et les écolages 50 et 65cc.

Prochain rendez-vous AMPL, le 12 avril à Grandvoir puisque l'épreuve de Gérouville programmée le lundi de Pâques à été annulée pour cause d'impraticabilité des parkings.

Et une victoire de plus pour Frédéric Weigert !!

Encore un beau calendrier de courses mit sur pied par 2race.be pour cette année 2015 avec des épreuves organisées en Belgique, France et Allemagne. En guise de remise en forme, 2 séances d’entrainements programmées fin février et début mars sur le circuit de karting de Francorchamps. Ce genre de circuit convient parfaitement pour la pratique de la moto de faible cylindrée à la puissance retenue. Les choses sérieuses ont débutées ces 21 et 22 mars pour une première journée de compétition. Fraîcheur et pluie le samedi, froidure le dimanche mais agrémenté tout de même de quelques rayons de soleil. Plusieurs catégories en lice pour en découdre dans le pure style Short Race. La fédération se déplacera également en Italie au mois de juillet pour le Race of Nations. Bref, avec une dizaine de week-end prévu cette année, jeunes et moins jeunes pourront une fois de plus s’en donner à cœur joie pour leur plus grand plaisir et en toute sécurité. L'avenir, ce sont eux !!