Epreuve annulée à cause des conditions

météo défavorables

Derniers Albums

- Save Driving Day à Mettet

- Motocross AMPL à Dürler

- Les 4 Heures de Liège à Mettet

L'Avenir

L'Avenir

- Motocross AMPL

- Ambiance Bikers Classics à Francorchamps du 01 au 03 juillet

- Courses Motos Classics à Chimay du 15 au 17 Juillet


Décès de Luis Salom

Le Continental Circus est en deuil depuis ce funeste vendredi 03 juin. Le pilote Espagnol Luis Salom a été victime d’un accident mortel lors des essais du GP de Catalogne. Agé de 24 ans Il avait débuté la compétition internationale en 2009 et réalisé son 1er podium 2 ans plus tard à Assen en 125cc. Sur les 25 podiums de sa trop courte carrière, Luis était monté 9 fois sur la plus haute marche. RIP pilote !!

Bikers Classics à Francorchamps - L'incontournable

Comme chaque année, le 1er w-e du mois de juillet attire des milliers de passionnés d’anciennes motos de course dans le cadre des « Bikers Classics » sur le circuit de Francorchamps. La course proprement dite se disputera le samedi et environ 80 équipages prendront le départ à 20h00 pour une arrivée prévue sur le coup de minuit. Cette épreuve d’envergure fête cette année son 10ème anniversaire. Comme d’accoutumée, divers expositions sont prévues ainsi qu’une bourse d’échange, un Lifestyle Village, une soirée spéciale baptisée « Fast and Glorius » avec repas, champagne et vedettes. Le pilote Britannique Bradley Smith fera partie de la fête et roulera sur une ancienne Yamaha 500cc-2temps. Pour tout savoir sur ce magnifique w-e qui nous attend, rendez-vous sur le site : www.bikersclassics.be

Photos : kick47 et DG Sport

AMPL - 3 courses pour une coupe spéciale 125cc

Cette année, les petites 125cc ont le vent en poupe au sein de l'AMPL puisque 3 épreuves vont être organisées afin de les mettre un peu plus en valeur. 3 courses de 15 minutes pour un mini championnat disputé sur les circuits de Bastogne, Vaux-sur-Sûre et Wéris. Evidemment, des récompenses son prévues pour les meilleurs et je vois bien un méli mélo de pilotes issus de plusieurs catégories en bagarre pour la victoire. Il est probable que du rang des " Espoirs " émergera  le vainqueur de ce petit challenge estival puisque justement, dans cette catégorie, évoluent de jeunes pilotes au guidon de motos cubant 125cc - 2 temps. Le verdict tombera le 24 juillet au pied des dolmens ...

Vitesse Internationale - Retour en Autriche 

Le Red Bull Ring est situé dans la municipalité de Spielberg dans le Land autrichien de la Styrie. Le circuit fut construit en 1969 et s'appelait à l'époque l'Osterreichring. En 1996 il fut complètement reconstruit et rebaptisé A1 Ring. Le tracé mesure alors 4,3 km. Nécessitant une rénovation le circuit ferme ses barrières au terme de la saison 2004 mais les dernières courses motos se disputèrent en 1997. Cette année là, Mick Doohan remportait la victoire en 500cc devant Tadayuki Okada et Luca Cadalora. Resté quelque peu à l'abandon, Red Bull commença des travaux pour un montant de 70 millions de dollars et finalement, A1 Ring reprenait vie en 2008. Le Grand Prix d'Autriche se disputera cette année du 12 au 14 août prochain. Photos : Internet

En 1997 l'Australien Mick Doohan remporte le dernier GP d'Autriche ancienne génération

Les 4 Heures de Liège Classics à Mettet : Tiercé gagnant : 1 - 118 - 12

Organisées par le Rac Juniors de la cité ardente, les 4 Heures de Liège pour motos classiques fêtaient cette année son 7ème printemps. Au programme de ce w-e bien rempli, des courses sprint inscrites sous la dénomination « Rac Trophy ». La course d’endurance s’est déroulée en 2 étapes de 2 heures chacune sur l’entièreté du week-end. Notre compatriote Stéphane Mertens réalise le meilleur temps et s’est élancé en pôle position. Il partageait le guidon de sa Suzuki avec le pilote suédois Peter Linden. 1er coup de théâtre de la journée, le moteur à l’agonie de la Suzuki 750cc de la paire Hubin – Fastré engagée en Post Classic. C’est l’abandon et il faudra de longues heures de mécanique pour « retaper » la machine qui prendra tout de même le départ du dimanche. Quelques chutes dont celle du vétéran de la troupe, le français Roger Ruiz, un habitué du circuit Jules Tacheny, nécessiteront la rentrée en piste des voitures de sécurité. Ca va Roger ? J’ai un peu mal au poignet droit. J’abandonne mais ne renonce pas. On répare la moto et demain je roulerai !! Si la journée de samedi s’est disputée sous le soleil, changement de décors pour la dominicale. Plutôt discrète en matinée, la pluie annoncée à bien fait son apparition en seconde partie de journée. Le second départ de ces 4 heures  « Full Gaz » est donné et au terme de ce  double tour d’horloge, le drapeau à damier s’agite et salue la victoire finale du tandem Mertens – Linden. En seconde position on retrouve les 3ème de l’an passé à savoir le duo français Sénéchal – Frerad. Les Britanniques Boam - Clark complètent le podium. Dans la catégorie Post Classic, la victoire est revenue au duo Freddy TachenyMichel Siméon également sur une Suzuki. En Superbike on a assisté au coude à coude opposant les 2 pilotes du team BMW Herpigny, Sébastien Legrelle et Vincent Lombois. Le second cité se montrera plus incisif et s’imposera sur le sec comme sur le mouillé. Malgré le temps mitigé, cette épreuve mise sur pied par le Rac Juniors reste en ce qui me concerne, la plus attrayante du calendrier et toute l’équipe de Jean Patinet vous donne d’ores et déjà rendez-vous en 2017 pour le 8ème édition des 4 Heures de Liège.

Au guidon de sa BMW Vincent Lombois s'impose en Superbike

Et une victoire de plus pour Stéphane Mertens

Le Podium 2016 des 4 Heures de Liège

Freddy Tacheny et Michel Siméon l'emporte dans la catégorie Post Classic

AMPL - Motocross à Dürler

Semaine chargée pour les pilotes AMPL puisque, après le motocross de Cherain qui s’est disputé le jeudi de l’ascension, rendez-vous était pris 3 jours plus tard pour une journée de compétition à Dürler qui clôturait par la même occasion le championnat dit " de printemps ". Le circuit naturel aux dénivelés importants dispose d’un système d’arrosage automatique relativement efficace. Ajoutez à cela des séances « d’aqua-épandage » supplémentaires et vous l’aurez compris, à Dürler on n’aime pas la poussière et ça tombe bien, moi non plus !! Après 2 années organisées en semi nocturne, le club avait décidé de revenir à la version classique de son motocross annuel. On notera encore quelques doublès à mettre aux actifs des meilleurs pilotes de la fédération. Les résultats des nombreuses courses disputées dans une ambiance estivale sont consultables sur : www.ampl.be

A la découverte de la Riding Mertens School

On ne présente plus Stéphane Mertens, multiple champion de Belgique de vitesse, vice champion du monde Superbike, deux consécrations en mondial d’Endurance, etc, etc …Depuis quelques années, la Riding Mertens School a élu domicile sur le circuit Jules Tacheny de Mettet. Une école de pilotage ouverte à tous, du néophyte au pilote confirmé. Une inscription au préalable via le site de Stéphane et une fois les formalités remplies, rendez-vous au matin de « bonheur » à Mettet car la piste n’attend plus que vous. Le briefing est obligatoire et surtout très utile. Les enseignements des moniteurs vous apprendrons ce qu’il faut faire et surtout les erreurs à ne pas commettre. Phase cruciale sur un circuit de vitesse, les dépassements. Retenez tous ces conseils judicieux, mémorisez les et vos runs s’enchaineront dans la sérénité car les mots d’ordre sont : respect et convivialité. Contrôle technique ok, fixation du transpondeur sur la moto et Go, c'est parti pour 6 runs de 20 minutes !!  Parmi les 4 catégories, vous aurez choisi celle qui correspond au mieux à votre niveau de pilotage et si c’est nécessaire, vous serez déplacé en fonction de votre meilleur tour chrono. Je réaliserai mon meilleur temps dans le 3ème run en 1’25,692. L’expérience fut belle autant que la météo favorable. Pouvoir utiliser toute la quintessence de sa machine n’est possible que sur un circuit. Autre part, c’est interdit et surtout dangereux. Tentez l’expérience fera de vous un motard à la découverte de nouvelles sensations. Toutes comparaisons gardées et par rapport aux chronos des " vrais pilotes " vous deviendrez subitement un biker plein d’humilité …:-)

The Black knichts à Mettet

Quelques jours après le GP de Jerez, nos pilotes du championnat du monde de vitesse avaient rendez-vous avec leurs fans sur le circuit de Mettet à l’occasion d’un Save Driving day organisé par « Classic 21 » et encadré par la Mertens School. Xavier Siméon et Livio Loi ( qui fêtait ses 19 ans ce 27 avril ) se sont prêté avec le sourire aux séances photos et dédicaces. Barry Baltus était également présent. Disons le d’emblée, les organisateurs n’ont pas été gâté par la météo digne d’un mois de décembre. Froidure accompagnée de copieuses averses de grêles ont refroidi les phalanges des plus téméraires mais le cœur y était. Livio Loi, notre pilote moto3 est un jeune garçon hyper sympa, souriant à souhait et à l’écoute de ses supporters venus le saluer. Les duos-runs se sont succédé sans discontinuer toute l’après-midi. Suzuki GSX-1000F chaussées de pneus pluie et pilotées par Xavier et Marc Fissette. Les courageux qui avaient rejoins le circuit Jules Tacheny repartiront avec des souvenirs impérissables. Rencontrer l’espace d’une journée nos seuls représentants du championnat du monde de vitesse pure. Ca valait bien la peine de greloter un peu n’est-ce pas … :-)


Vanina Ickx et Didier de Radiguès

Xavier Siméon et Livio Loi, nos 2 représentants dans le championnat du monde de vitesse pure

En piste pour une séance de Duo-Runs

Casquette " Edition Spéciale " pour le 100ème GP de Xavier. Ce sera au Mugello le 22 mai prochain

2Race.be à Douvrin - L'antichambre des Grands ...

Des organisations qui s’impliquent de façon professionnelles pour initier de jeunes pilotes motos à la conduite sportive sur circuits se compte en Belgique sur les doigts d’une main. 2Race.be s’y attèle depuis bons nombres d’années, propose à chaque fois un programme varié et organise des journées de compétition en Belgique ainsi qu’en France et en Allemagne. Les circuits de karting sont devenus des terrains de jeu idéaux pour ce genre d’épreuve. Piste courte et technique pour des vitesses relativement peu élevées sur lesquels évolueront en toute sécurité des gamins, un peu d'adultes mais aussi quelques demoiselles qui deviendront qui sait, nos futurs champions de demain. Rendez-vous était donc pris sur le circuit de Douvrin, à quelques km de Lens. Essais et courses sur la seule journée dominicale ou nuages et éclaircies ont joués dans l'alternance. Un dimanche plutôt frisquet resté sec du matin au soir. J’aime à souligner l’organisation exemplaire des épreuves misent sur pied par 2Race et c’est toujours un plaisir pour moi de rencontrer des gens dont le dynamisme n' a d'égal que leur côté sérieux et appliqué …On se reverra, c'est certain ...!!

Les 24 Heures du Mans - 2 pilotes Belges sur les Podiums

Les 24 Heures du Mans sur le circuit Bugatti ont vécu ces 9 et 10 avril leurs 39ème édition. Un double tour d’horloge qui aura vu des prétendants à la victoire s’enfoncer dans les profondeurs du classement suite à des chutes à répétitions ou des casses mécanique. La Suzuki du SERT, championne du monde en titre accusant un retard de 25 tours sur le leader à la mi-course, du rarement vu et qui parviendra à remonter en 5ème position finale. La Yamaha du GMT 94, auréolée en 2014 a connu aussi son lot de galère. Idem pour la Honda française officielle et la R1 du Yamaha Austria Racing Team. Alors, sous quels casques les sourires se sont-ils affichés ? Dans les bols des vainqueurs de la Kawasaki du SRC avec à son guidon, 3 pilotes de l’hexagone : Grégory Leblanc ( 5 victoires au Mans ), Matthieu Lagrive et Fabien Foret. En seconde position, la Suzuki April Motor pilotée entres autres par le belge Grégory Fastré. La Honda de l’écurie japonaise FCC TSR complète le podium. En catégorie Superstock , la victoire revient à la Yamaha n°36 du team 3 Art Yam' Avenue devant la Kawasaki n°3 d'AM Moto Racing Compétition et la BMW Autrichienne de Voelpker NRT48 avec à son guidon un autre compatriote, Bastien Mackels. Une édition que les passionnés d’Endurance en noir-jaune-rouge ne sont pas prêt d’oublier...Photos : Internet

Kawasaki s'impose au 24 Heures du Mans pour la 13ème fois et c'est le record

Bastien Mackels termine à une méritoire 3ème position en Superstock

Médaille d'Argent pour Greg Fastré ( 2ème pilote en commençant par la gauche )

AMPL - Motocross à Honville

Après les épreuves de Daverdisse et de Gérouville, la 3ème journée du championnat de printemps de l’AMPL se disputait sur le circuit de Honville. Un tracé bien préparé suite aux copieuses averses qui s’étaient abbatues quelques jours auparavent sur toute la région. Cette épreuve est organisée par Marcel Mouton, le président même de la fédération et qui récidivera au mois d’octobre dans le cadre du Honville cross country inscrit dans le championnat d’endurance du  BOXC.  Chez les Inters, Frédéric Weigert s’impose en première manche mais victime d’une petite chute dans le second débat, il abandonnera tout espoir de victoire qu’il laissera à Ludovic Brevers. Le pilote de Micheroux s'impose donc en catégorie MX1 ( 450cc ) tandis que Brevers gagne en MX2 ( 250cc ). On peut se poser la question du bien fondé de ces classements séparés vu le nombre plutôt parsemé des 1/4 de litre sur la grille de départ.

Festival de la moto à Mons ...

Le salon de Mons aura réuni une fois de plus quelques milliers de passionnés venu se distraire l’espace d’un w-e autour du même centre d’intérêt, la moto. Un rendez vous incontournable qui inaugure aussi des retrouvailles entre bikers après de longs mois d’hivernation. Au programme, démonstration de motos trial électrique et plusieurs séances d’équilibration proposée par le Pro Bike Stunt Team. 3 garçons et une fille dans le vent au guidon de leur Suzuki. Les enfants ont pu essayer des motos tailles extra small propulsées elles aussi par des moteurs silencieux et non polluant. Plusieurs concessionnaires de la région Montoise exposaient leurs dernières nouveautés avec la possibilité de tester quelques modèles. Chez BMW, le look de la SR 1000 S ressemble à s’y méprendre à celui d’une certaine Ducati Multistrada. Zelos Events organise des événements sportifs et sous leur auvent, les nouvelles couleurs de nos 3 représentants en championnat de vitesse. Histoire de se dérouiller les roulements, une sortie encadrée ont permis aux motards d’amorcer leur début de saison par une balade régionale et tout çà sous le soleil. On ne pouvait pas mieux commencer … !!

Eric Brun nous a présenté la nouvelle saison de la  Mertens Riding School

On ne présente plus Fred Fiorentino, 4 x vainqueur du Superbiker de Mettet

L'ambiance était bonne chez Harley-Davidson

En démonstration, les Suzuki du Pro Bike Stunt Team