Course sur sable - Saint Léger de Balson : 10 et 11 Décembre 2016

Derniers Albums

- Off Road Racing Day à Chimay

- Coupe de l'Avenir à Baisieux

- BOXC à Honville

- World Champions - moto2

L'Avenir

- Rendez vous en 2017 !!

- Salon AMPL

- Motos Retro Famenne à Marche le 15 Janvier


A VENDRE casque " NAVA "

Cette marque de casque n'est plus disponible en Belgique mais je le vends avec une seconde visière totalement neuve. Très bon état - Taille 57/M. Les gens soigneux le garderont encore quelques années. 50 euros avec la nouvelle visière offerte.

Curiosités Motocyclistes

Je continue mes petites recherches sur le Net afin de peaufiner mon album sur toutes ces curiosités émanant de la moto. Rien de plus simple en « tapant » quelques mots clés dans Google mais c’est plus sympa de retrouver toutes ces petites merveilles au sein d’un seul et même album. Du tuning haut de gamme au prototype encore ranger dans le carton à dessins au passant par l’insolite et l’extravagance, l’homme ne manque pas d’imagination et d’ingéniosité. Ici, rien de « kitch » mise à part quelques modèles " Just For Fun " mais des machines uniques qui ont nécessité un savoir faire indéniable en utilisant des matériaux nobles. Du travail de pro qui suscite pour les amateurs du genre la plus grande admiration. Après les mots, les photos !!

Dakar 2017 - Honda veut renouer avec la victoire

Le but est, on ne peut plus claire. Honda veut renouer avec la victoire sur le plus célèbre rallye raid au monde afin de stopper l’hégémonie de KTM qui s’est imposé sur les 15 dernières éditions du « Dakar » mais qui n’a pas été organisé en 2008 pour cause de menace terroriste. Monster Energy et ces moyens financiers aisés devient le principal sponsor des rouges. Regardons les statistiques. La dernière victoire d’une machine issue du HRC remonte à l’année 1989 avec une victoire du regretté Gilles Lalay ( 1962 – 1992 ). Par la suite s’imposeront des Cagiva – Yamaha et des BMW jusqu’en 2000 grâce à Richard Sainct ( 1970 – 2004 ) Malheureusement, Sainct chutera mortellement en septembre 2004 dans la 4ème étape du rallye des Pharaons en Egypte. En 2001, Fabrizio Méoni s’impose et offre par la même occasion la 1ère victoire à KTM. Méoni se tuera au Dakar lors de l’édition 2005 encore disputée en Afrique. Joan Barreda, Paolo Goncalves, Michael Metge, Ricky Brabec et Kevin Benavides auront à cœur de triompher au terme des 12 étapes de cette course qui prendra fin le 14 janvier prochain à Rio Cuarto – Buenos Aires.  Le record de 9 victoires en moto est toujours détenu par Stéphane Peterhansel et toutes sur une Yamaha. Photos : Internet

Le Dakar 2016 fut remporté par le

pilote Australien Toby Price

GP de Vitesse - Xavier Siméon et Livio Loi assurés pour 2017

Cette saison 2016 à été un peu plus compliquée que prévu pour Xavier Siméon en mondial moto2. Des incertitudes planaient quand à son avenir puisque son Team actuel à décidé pour l'an prochain d'abandonner la compétition. Finalement, le pilote Bruxellois à trouvé un guidon pour 2017. Il a signé avec le Team Tasca Racing Scudéria et retrouvera un châssis Kalex qu'il affectionne particulièrement. OUF !!! Xavier ne sera pas le seul pilote belge à sillonner la planète GP. Livio Loi qui a fêter ses 19 ans au printemps dernier a également apposé sa signature au bas d'un contrat qui va le lier pour l'an prochain avec le Team Léopard Racing. Le rideau est tombé sur cette saison 2016 avec le dernier GP disputé à Valencia. Livio termine 18ème du championnat et reste un pilote plutôt homogène au vu des ses classements depuis ses débuts en 2013. Xavier ne sera pas parvenu à rééditer une formidable année 2015 qu'il avait terminé au 7ème rang de la classe. Il fini cette joute 2016 en 17ème position finale.  Photos : Zelos


 

L'an prochain Xavier Siméon entamera déjà

sa 8ème saison en Grand Prix moto2

Le sourire bien légitime de Livio Loi ( à droite )

Le Championnat de France des sables c'est quoi ?

Le championnat de courses sur sable se dispute chaque année en France et comporte plusieurs épreuves toutes situées, on s’en seraient douté, en bord de mer ou en tout cas, pas très loin. Née en 2005, cette ronde des sables a toujours été survolée par des pilotes issu de l’hexagone dont ils représentent la grande majorité et avec des noms comme Arnaud de Meester, vainqueur des 3 premières éditions, Jean-Claude Moussé également victorieux à 3 reprises. Le 3ème mousquetaire se nomme Adrien Van Beveren et est également  sorti vainqueur de ce championnat par 3 fois : 2010-2014-2015. La dernière édition fut remportée par Camille Chapelière. Et les belges dans tout ça ?! 1er rendez-vous début octobre pour l’épreuve de Berck-sur-Mer et une jolie victoire belge pour une finale en or réalisée par Axel Van de Sande devant Chapelière. Un autre belge, Steve Ramon complète le podium. Le chimacien Daymond Martens termine 6ème.  Dernier w-e d’octobre pour un combat à Loon Plage et au terme de 2h36’ de course, c’est un redoutable pilote qui s’impose. Adrien Van Beveren et avec  un nom qui sent bon la Flandre française, l’homme de Hazebrouck gagne devant le trio de choc 100% belge composé de Van de Sande, Ramon et Martens. Les 3 et 4 décembre, c’est la plage d’Hossegor dans les Landes qui accueillera la 3ème épreuve du championnat avant de rejoindre Saint-Léger de Balson. Une trêve s’imposera, le temps  de passer les fêtes en famille avant d’entamer une année 2017 à Crayan-Et-L’Hôpital à la mi-janvier. La final en apothéose de cette ronde des sables étant prévue le 1er w-e de février par l’incontournable et célèbre Enduropale du Touquet. Les pilotes tenteront alors d'éviter coûte que coûte ce que subissent des lieux mythiques comme la lagune de Venise ou la baie du Mont-Saint-Michel ...........L'ensablement.

Photos : Internet

Racing 2016 - And The Champion is !!

L'année 2016 a tiré sa révérence. La consécration pour certains avec le sentiment du devoir accompli. Avec 14 victoires d’affilée et 18 doublés, le Hollandais Jeffrey Herlings ( KTM ) se coiffe d’une nouvelle couronne en motocross Mx2.

Dans cette catégorie on retrouve Brent Van Doninck, 1er pilote belge qui clôture la saison à une modeste 15ème position. Avec 90 points d’avance sur l’Italien Cairoli, le Slovène Tim Gasjer ( Honda ) remporte les lauriers de la gloire en Mxgp.

 

Dans le Top 10 on retrouve 3 pilotes belges : Jérémy Van Horebeek ( Yamaha ) en 6èmeposition, Clément Desalle ( Kawasaki ) 8ème et un peu en retrait au 11ème rang de la classe, Kévin Strijbos ( Suzuki ). En Endurance, le SERT ( Suzuki Endurance Racing Team ) accroche une 15ème étoile dans la constellation Suzuki. Le palmarès de ce team dirigé par l’inamovible Dominique meliand est tout bonnement impressionnant. Toujours en Endurance, notre compatriote Grégory Fastré remporte une magnifique médaille et le bronze est aussi une jolie couleur.  Mais qui viendra à bout de Toni Bou ? Je sais pas m’sieur !! C’est la 10ème fois consécutive qu’il remporte le championnat du monde de Trial. On appelle cela hégémonie ou suprématie, c’est comme vous voulez !!


Moins médiatisé mais tout aussi spectaculaire, l'Enduro à aussi son World Champion en la personne de Matthew Philipps ( Sherco ). Il a 23 ans et de nationalité Australienne. 4 Grands Prix avant la fin du championnat moto3, le Sud-Africain Brad Binder est devenu sur le circuit d'Aragon le number one de la catégorie. En Supermoto, Thomas Chareyre n'aura laissé que des miettes à ses adversaires. Il a tout gagné et vient d'inscrire pour la 5ème fois, son nom sur les tablettes de la FIM et c'est un record. En s'imposant au GP du Japon le 16 octobre et profitant de la chute de son adversaire direct, Valentino Rossi, Marc Marquez est devenu champion du monde motogp. 5ème couronne pour ce pilote qui, il faut bien le dire, a perdu en popularité depuis " sa niche " contre Rossi au GP de Malaisie 2015. Après avoir poussé à 400 km/heure la Kawasaki 1000 H2R, c'est sur cette même marque que le pilote Turque Kenan Sofuoglu a empoché un 5ème titre en Supersport 600cc. A Doha, ce 29 octobre, une seconde place en 1ère manche aura suffit au Britannique Jonathan Rea  ( Kawasaki ) pour devenir pour la seconde année consécutive, champion du monde Superbike. Dans l'anti-chambre de cette catégorie, c'est Raffaele De Rosa, Italien de son état qui a émergé pour devenir le plus fort en coupe du monde Superstock 1000cc. 

 

Avant dernier GP de vitesse 2016 en Malaisie pour saluer la performance de Johann Zarco dont la mission était de se succéder à lui même pour le titre en moto2. Pari réussi et l'an prochain le pilote bleu-blanc-rouge intégrera sa nouvelle équipe française Tech3 en motogp.( Photos : Internet )

Il faudra encore attendre quelques semaines pour connaître les nouveaux champions du monde en vitesse pure 
mais dans certaines disciplines, les verdicts sont tombés. Avec 14 victoires d’affilée et 18 doublés, 
le Hollandais Jeffrey Herlings ( KTM ) se coiffe d’une nouvelle couronne en motocross Mx2. 
Dans cette catégorie on retrouve Brent Van Doninck, 1er pilote belge qui clôture la saison à une 
modeste 15ème position. Avec 90 points d’avance sur l’Italien Cairoli, le Slovène Tim Gasjer ( Honda ) 
remporte les lauriers de la gloire en Mxgp. Dans le Top 10 on retrouve 3 pilotes belges : 
Jérémy Van Horebeek ( Yamaha ) en 6ème position, Clément Desalle ( Kawasaki ) 8ème et un peu en 
retrait au 11 rang de la classe, Kévin Strijbos ( Suzuki ). En Endurance, le SERT 
( Suzuki Endurance Racing Team ) accroche une 15ème étoile dans la constellation Suzuki. 
Le palmarès de ce team dirigé par l’inamovible Dominique meliand est tout bonnement impressionnant. 
Toujours en Endurance, notre compatriote Grégory Fastré remporte une magnifique médaille et le 
bronze est aussi une jolie couleur.  Mais qui viendra à bout de Toni Bou ? Je sais pas m’sieur !! 
C’est la 10ème fois consécutive qu’il remporte le championnat du monde de Trial. 
On appelle cela hégémonie ou suprématie, c’est comme vous voulez !
Il faudra encore attendre quelques semaines pour connaître les nouveaux champions du monde en vitesse pure 
mais dans certaines disciplines, les verdicts sont tombés. Avec 14 victoires d’affilée et 18 doublés, 
le Hollandais Jeffrey Herlings ( KTM ) se coiffe d’une nouvelle couronne en motocross Mx2. 
Dans cette catégorie on retrouve Brent Van Doninck, 1er pilote belge qui clôture la saison à une 
modeste 15ème position. Avec 90 points d’avance sur l’Italien Cairoli, le Slovène Tim Gasjer ( Honda ) 
remporte les lauriers de la gloire en Mxgp. Dans le Top 10 on retrouve 3 pilotes belges : 
Jérémy Van Horebeek ( Yamaha ) en 6ème position, Clément Desalle ( Kawasaki ) 8ème et un peu en 
retrait au 11 rang de la classe, Kévin Strijbos ( Suzuki ). En Endurance, le SERT 
( Suzuki Endurance Racing Team ) accroche une 15ème étoile dans la constellation Suzuki. 
Le palmarès de ce team dirigé par l’inamovible Dominique meliand est tout bonnement impressionnant. 
Toujours en Endurance, notre compatriote Grégory Fastré remporte une magnifique médaille et le 
bronze est aussi une jolie couleur.  Mais qui viendra à bout de Toni Bou ? Je sais pas m’sieur !! 
C’est la 10ème fois consécutive qu’il remporte le championnat du monde de Trial. 
On appelle cela hégémonie ou suprématie, c’est comme vous voulez !!

 

Il faudra encore attendre quelques semaines pour connaître les nouveaux champions du monde en vitesse pure 
mais dans certaines disciplines, les verdicts sont tombés. Avec 14 victoires d’affilée et 18 doublés, 
le Hollandais Jeffrey Herlings ( KTM ) se coiffe d’une nouvelle couronne en motocross Mx2. 
Dans cette catégorie on retrouve Brent Van Doninck, 1er pilote belge qui clôture la saison à une 
modeste 15ème position. Avec 90 points d’avance sur l’Italien Cairoli, le Slovène Tim Gasjer ( Honda ) 
remporte les lauriers de la gloire en Mxgp. Dans le Top 10 on retrouve 3 pilotes belges : 
Jérémy Van Horebeek ( Yamaha ) en 6ème position, Clément Desalle ( Kawasaki ) 8ème et un peu en 
retrait au 11 rang de la classe, Kévin Strijbos ( Suzuki ). En Endurance, le SERT 
( Suzuki Endurance Racing Team ) accroche une 15ème étoile dans la constellation Suzuki. 
Le palmarès de ce team dirigé par l’inamovible Dominique meliand est tout bonnement impressionnant. 
Toujours en Endurance, notre compatriote Grégory Fastré remporte une magnifique médaille et le 
bronze est aussi une jolie couleur.  Mais qui viendra à bout de Toni Bou ? Je sais pas m’sieur !! 
C’est la 10ème fois consécutive qu’il remporte le championnat du monde de Trial. 
On appelle cela hégémonie ou suprématie, c’est comme vous voulez !!

 

Il faudra encore attendre quelques semaines pour connaître les nouveaux champions du monde en vitesse pure 
mais dans certaines disciplines, les verdicts sont tombés. Avec 14 victoires d’affilée et 18 doublés, 
le Hollandais Jeffrey Herlings ( KTM ) se coiffe d’une nouvelle couronne en motocross Mx2. 
Dans cette catégorie on retrouve Brent Van Doninck, 1er pilote belge qui clôture la saison à une 
modeste 15ème position. Avec 90 points d’avance sur l’Italien Cairoli, le Slovène Tim Gasjer ( Honda ) 
remporte les lauriers de la gloire en Mxgp. Dans le Top 10 on retrouve 3 pilotes belges : 
Jérémy Van Horebeek ( Yamaha ) en 6ème position, Clément Desalle ( Kawasaki ) 8ème et un peu en 
retrait au 11 rang de la classe, Kévin Strijbos ( Suzuki ). En Endurance, le SERT 
( Suzuki Endurance Racing Team ) accroche une 15ème étoile dans la constellation Suzuki. 
Le palmarès de ce team dirigé par l’inamovible Dominique meliand est tout bonnement impressionnant. 
Toujours en Endurance, notre compatriote Grégory Fastré remporte une magnifique médaille et le 
bronze est aussi une jolie couleur.  Mais qui viendra à bout de Toni Bou ? Je sais pas m’sieur !! 
C’est la 10ème fois consécutive qu’il remporte le championnat du monde de Trial. 
On appelle cela hégémonie ou suprématie, c’est comme vous voulez !!

 

Il faudra encore attendre quelques semaines pour connaître les nouveaux champions du monde en vitesse pure 
mais dans certaines disciplines, les verdicts sont tombés. Avec 14 victoires d’affilée et 18 doublés, 
le Hollandais Jeffrey Herlings ( KTM ) se coiffe d’une nouvelle couronne en motocross Mx2. 
Dans cette catégorie on retrouve Brent Van Doninck, 1er pilote belge qui clôture la saison à une 
modeste 15ème position. Avec 90 points d’avance sur l’Italien Cairoli, le Slovène Tim Gasjer ( Honda ) 
remporte les lauriers de la gloire en Mxgp. Dans le Top 10 on retrouve 3 pilotes belges : 
Jérémy Van Horebeek ( Yamaha ) en 6ème position, Clément Desalle ( Kawasaki ) 8ème et un peu en 
retrait au 11 rang de la classe, Kévin Strijbos ( Suzuki ). En Endurance, le SERT 
( Suzuki Endurance Racing Team ) accroche une 15ème étoile dans la constellation Suzuki. 
Le palmarès de ce team dirigé par l’inamovible Dominique meliand est tout bonnement impressionnant. 
Toujours en Endurance, notre compatriote Grégory Fastré remporte une magnifique médaille et le 
bronze est aussi une jolie couleur.  Mais qui viendra à bout de Toni Bou ? Je sais pas m’sieur !! 
C’est la 10ème fois consécutive qu’il remporte le championnat du monde de Trial. 
On appelle cela hégémonie ou suprématie, c’est comme vous voulez !!

Coup d'oeil Rétro-Moto   Yamaha XT 500

Et Yamaha inventa le trail !! Lancée en 1975, la XT500 a révolutionné le monde de la moto en imposant la mode du Trail. Les " Gromonos " avaient la cote dans les années 50. Yamaha réinventa ce type de moteur tout en l'améliorant. Arbre à cames en tête et une boite non séparée à 5 rapports. le démarrage avait lui aussi été rendu plus facile pour peu que le néophyte ai pris la peine de vérifier grâce a un indicateur en bout d'arbre, que le piston avait bien atteint la position idéale avant de kicker. Avec ses 32cv pour un poids de 140kg, cette XT était redoutable d'efficacité. Elle remporta de nombreux rallye-raid et sera vendue ( rien qu'en France ) à quelque 62.000 exemplaires. A l'aise partout, cette moto était fiable et facile d'entretien. De quoi lui faire valoir de solides arguments commerciaux. 

Année de construction : 1975 à 1982 pour le moteur de 499cc

Puissance : 32cv à 6.500 Tr/min

Photos : Internet


BOXC - Les 20 ans du Honville Cross Country

La dernière épreuve du championnat BOXC se disputait ce dimanche 16 octobre sur le circuit de Honville. Une édition anniversaire puisque le club fêtait cette année les 20 ans d’existence du Honville Cross Country. Quelques petites surprises étaient donc réservées pour Marcel Mouton, organisateur et président de la fédération AMPL. Une longue banderole fut déployée devant les pilotes quelques instants avant le départ. Cris de joie et gaz ouvert « à donf » en signe de remerciement. A la remise des prix, la famille de Marcel lui a offert un « cadre-souvenirs » ainsi qu’un livre d’or sous un tonnerre d’applaudissements. Sportivement parlant, les 6 dernières éditions avaient été remportées par le duo Thierry Klutz ( aujourd’hui jeune retraité sportif ) et Jérôme Martiny. Au terme de ces 4 heures de course, la victoire de ce 20ème HCC est donc revenue à la paire Andrew LeloupNick triest, s’imposant pour une poignée de seconde devant Martiny et Kévin Gauniaux. Andy Truyts accompagné par Marvin Van Daelen s’installent sur la 3ème marche du podium. Très belle performance aussi à mettre à l’actif de Boris Mazzoni. 11ème du classement « scrath » Boris remporte le classement « solo ». L’an prochain, cette course d’Endurance entamera son chemin vers une 3ème décennie. Bravo et merci Marcel !!    Résultats complets sur mxmag : ICI

Boris Mazzoni s'impose en catégorie " Solo "

Andrew Leloup et Nick Triest remporte la 20ème édition du HCC

45ème Coupe de l'Avenir - Victoire de la Suède en Open et des Belges en 85cc

Le circuit de Baisieux est magnifique et on pourrait y organiser un Grand prix de Belgique. Il vient d’accueillir la 45ème édition de la Coupe de l’Avenir qui a vu s’imposer la Suède devant la Belgique. La France termine 3ème. Les chronos aux essais nous renseignent sur l’émergence de 2 pilotes Suédois qui nous donnerons du fil à retordre. Anton Gole et Alvin Östlund ne connaitront pas de faiblesse et domineront les débats du début à la fin. Côté belge, il y avait du beau monde pour défendre nos couleurs. Jago Geerts, champion d’Europe 125cc cette année. Daymond Martens, du solide également et qui termina 3ème de L’Enduropale en 2015. Il se classe 3ème du classement individuel tout comme Liam Everts en 65cc. Pour compléter le trio, Jarvi Kooij. 3 garçons pour 3 courses = 9 résultats auxquels ont soustraira sous forme de joker les 2 moins bons. La Super Coupe est décernée au pays qui émergera sur l’ensemble des 3 catégories. A ce petit jeu inondé de calcul, c’est la Belgique qui s’impose comme l’an passé. En 85cc, Hip Hip Hourra !!! pour nos p’tits belges et Wannes Van de Vorde avec la médaille d’or autour du cou. Journée dominicale plutôt fraiche et ponctuée de quelques averses qui atténueront le petit excédant de poussière de la veille. Le dimanche, la chaleur était à puiser dans les cœurs de tous ces pilotes venus de toute l’Europe et dont les yeux étaient tournés dans une seule et même direction, l’avenir …full comments and results : Here   and My pictures also on mxmag: here

Anton Gole remporte haut la main le classement individuel 

Supermoto à Chimay - Victoire d'un Romain

Dernière journée du championnat de Belgique de Supermoto à Chimay. Sous  la dénomination Off Road Racing Day, les organisateurs avaient également prévu de l’Enduro, une balade gourmande pour les routards et un peu de trial en démonstration. La piste est tracée sur une partie de la route en dur et s’en va zigzaguer dans les prairies avoisinantes. Sur les portions en terre, la poussière est plutôt envahissante. Un bon arrosage la veille aurait été préférable. Déjà titré à Battice, Kévin Vieillevoye montera 2 fois sur le podium mais c’est Romain Kaivers qui parviendra à devenir le plus rapide de la bande et réalisera un beau doublé. Sébastien Bouillon ( 3+3 ) complète le podium. Présent sur le circuit chimacien, Rodrig Thain, ( N° 26 ) alias « Hot Rod ». Champion d’une coupe du monde d’Enduro, le nordiste bleu-blanc-rouge ( comme les couleurs de la Chimay !! ) a également été vice-champion des USA en Supercross. Il finira dans le Top 5 d’une journée qui s’est achevée sous la pluie et il est vrai que depuis quelques semaines, elle ne nous manquait pas vraiment. Et n'oublions pas les Quads !! Saluons le dynamisme du club de Chimay qui a organisé 4 beaux rendez-vous cette année.

Kévin Vieillevoye est devenu le nouveau Champion de Belgique Supermoto

Double victoires pour Romain Kaivers

Spirit of Georges Jobé - Hommage au Champion

Combatif face à la maladie, Georges Jobé s’est éteint le 19 décembre 2012. 4 ans déjà !! Dans son fief Liégeois, un hommage lui a été rendu et quoi de plus beau que d’organiser un w-e de motocross qui plus est, sur son terrain privé situé à Retinne. Journées de mémoires non compétitives que les enfants de Georges, Maïté et Vick ont à cœur de voir renaître chaque année. J’avais rencontré la fille de notre champion lors du dernier Enduropale du Touquet. Nous avons échangé quelques mots à propos de ce « Spirit of Georges Jobé » tout en m’invitant à venir le découvrir et par la même occasion, immortaliser en images ce w-e pas comme les autres. Quelques centaines de pilotes ont donc rejoint le "circuit du Bidlot" et parmi eux j'ai pu croiser Kévin Vieillevoye, Jérémy Delincé ou encore Thierry Godfroid. Intense moment d'émotions lors de la minute " Full Gaz ". J'ai vu des durs verser quelques larmes. Tous ces motocrossman étaient suivi de près et filmés par les drones radioguidés confiés aux mains d'experts dans ce domaine, l'équipe de www.1ib.be . Et bien sur, on en parle sur mxmag. Georges, tu peux être fier de tes enfants. A plus champion !!



Chaque année Vick et Maïté Jobé rendent hommage à leur papa

La minute " Full Gaz " fût intense en émotions

Pétition pour sauvegarder le circuit de Recht

Le motocross est de nouveau mis à mal car la survie du circuit et à fortiori l'épreuve AMPL de Recht est menacée. La commune de Saint-Vith envisage l'aménagement d'un nouveau ravel qui malheureusement passerait au beau milieu du circuit. Un ravel est utilisé chaque jours par des piétons, Joggeurs, cyclistes tandis que le motocross n'occupe les lieux qu'un w-e par an. Ce qui n'arrange pas nos affaires. Espérons une issue favorable à ce dossier et pour " booster " les revendications du moto club de Recht, signez la pétition via le lien suivant. Signer la pétition. Merci pour eux ...